Réservez votre voiture

17/11/2020
Blog » Martinique

A la découverte des distilleries de rhum de Martinique

Chai de vieillissement en Martinique

Les distilleries de rhum de Martinique sont principalement connues pour la qualité de leur rhum agricole. La surface relativement restreinte de l’île abrite pas moins d’une dizaine de distilleries qui produisent ce breuvage connu pour rougir les joues et mettre la joie au cœur.

Ces unités de production dont certaines sont centenaires, produisent leur rhum à partir de la canne à sucre cultivée localement. Leur production se fait selon des procédés rigoureux dont la délicatesse et le savoir-faire maitrisé leur ont valu de bénéficier d’une appellation d’origine contrôlée en 1996.

Le rhum martiniquais est le seul à bénéficier de cette reconnaissance et jouit, grâce à elle, d’une renommée unique à travers le monde.

A l’occasion d’une visite sur l’île, la découverte des distilleries de rhum de Martinique, qu’elles soient installées près des côtes ou à l’intérieur des terres, offre l’opportunité d’en apprendre plus sur le breuvage, sur son histoire et sur les techniques concourant à sa production.

Les particularités du rhum issu d’une distillerie de Martinique

Un savoir-faire unique

Une part écrasante du rhum produit à l’échelle mondiale est industrielle et produite à base de mélasse, un résidu de la cristallisation du sucre. Outre cette version industrielle, il en existe une autre, celle produite aux Antilles, qui est agricole.

Le rhum agricole est obtenu par distillation de pur jus de canne à sucre. Certaines distilleries de rhum de Martinique font elles-mêmes tout le processus, depuis la récolte de la canne à sucre qui a lieu entre les mois de février et juin, jusqu’à la production du rhum agricole.

Pour produire 10 litres de ce rhum particulièrement aromatique, une rhumerie de Martinique doit broyer environ 100 kilogrammes de canne à sucre. Une seule distillerie de rhum de Martinique produit du rhum industriel : la distillerie Galion. Les autres distilleries produisent du rhum agricole.

Les différentes variétés du rhum agricole

A l’occasion d’un séjour de tourisme en Martinique, vous pouvez découvrir les 3 principales variétés de rhum agricole produites sur le territoire :

  • Le rhum vieux : après sa production, il est vieilli pendant au moins 3 ans dans des fûts. Doux, boisé, sec, moelleux ou fruité, il s’utilise en tant que digestif et dans les cocktails ;
  • Le rhum ambré : il est lui aussi vieilli en fût, mais sur un temps plus court qui va de 12 à 18 mois. Les appellations rhum paille et rhum élevé sous bois désignent des rhums ambrés présentant de subtiles différences ;

Le rhum blanc : il est bien plus jeune que les autres variétés et ne vieillit que durant 3 mois en fût. Le rhum blanc agricole a une saveur sucrée et raffinée.

Découvrir une rhumerie de Martinique

La découverte des distilleries de rhum de Martinique est une étape à inscrire au nombre de ses activités en Martinique. La visite d’une distillerie en Martinique permet d’en apprendre plus sur ces installations, leurs histoires et leurs produits.

Les grandes étapes de la production du rhum peuvent être découvertes à une telle occasion :

  • Entre février et juin, la canne à sucre est récoltée dans les plantations et emmenée dans la distillerie où les cannes subissent un contrôle et un pesage. Elles sont ensuite hachées puis défibrées ;
  • Vient ensuite la phase des broyages successifs marquée par des aspersions d’eau entre les différents broyages. Le jus de canne à sucre frais qui en ressort, le Vesou, fait alors l’objet d’un filtrage avant d’être conduit vers des cuves ;
  • Une phase de fermentation permet alors de transformer le sucre du Vesou en alcool ;
  • La distillation, étape cruciale, nécessite un alambic et permet de récupérer les vapeurs du produit. Il en résulte du rhum blanc agricole, incolore.

Pour obtenir le produit final, ce rhum est soit laissé en cuve de brassage des distilleries de rhum de Martinique pendant quelques semaines puis mis en bouteille, soit conservé dans des fûts suivant une durée variable pour devenir du rhum élevé sous bois ou du rhum vieux.

La visite d’une distillerie de rhum en Martinique est une étape incontournable, notamment lorsque l’on a fait l’option d’une location de voiture en Martinique. Elle se conclut généralement par une dégustation.

Face aux nombreuses installations présentes sur l’île, si vous vous demandez quelle rhumerie visiter en Martinique, un certain nombre d’entre elles est présenté ci-dessous. Chacun peut donc choisir la distillerie de rhum de Martinique qui suscite le plus son intérêt.

Les principales distilleries de rhum de Martinique

Distillerie Trois Rivières

La distillerie Neisson de Martinique

Elle est située au nord de l’île, dans la commune du Carbet. Ses productions figurent au nombre des meilleurs rhums de Martinique et sont bien reconnaissables avec leurs bouteilles "Zépol Karé". Apprenez-en plus ici.

La distillerie Neisson de Martinique était à l’origine une petite entreprise familiale. Elle a su garder son authenticité. Fondée en 1931, elle propose des rhums blancs à 50° et 55° et des rhums vieux à 42° et 45°.

Ses meilleures cuvées passent successivement dans des fûts en chêne, des fûts américains et des fûts de cognac.

La distillerie Depaz de Martinique

Au pied de la montagne Pelée, faisant partie des principales distilleries de rhum de Martinique, cette distillerie produit des rhums qui titrent à 50° ou à 55°, paille, vieux ou vieux réserve. La distillerie Depaz de Martinique est logée dans une maison de maître nichée au milieu de vastes étendues de plantations de canne.

La visite de cette distillerie permet de découvrir aussi bien l’histoire locale du rhum que les outils et installations qui servent à la production. Fondée en 1651, elle produit son rhum à partir de la canne à sucre bleue. L’entrée y est libre et on peut y accéder du lundi au samedi.

La distillerie La Favorite de Martinique

A sa création en 1842, l’Habitation La Favorite ne faisait pas partie des distilleries de rhum de Martinique. C’était une sucrerie. Elle n’a été transformée en distillerie qu’en 1905 après son rachat par Henri Dormoy. Cette rhumerie de Fort-de-France produit environ 500 000 litres de rhum chaque année.

La matière première qui sert à sa production provient pour un tiers d’agriculteurs indépendants. Les deux-tiers restants sont produits par les plantations de la distillerie. L’ensemble des cannes est cependant produit sur le sol martiniquais.

La distillerie Dillon de Martinique

C’est en 1779 que cette distillerie de rhum a vu le jour. Son ingrédient de base provient de plantations situées à Basse-Pointe, au pied de la montagne Pelée ou aux environs de Fort-de-France.

La distillerie JM de Martinique

Cette rhumerie située au nord de la Martinique assure elle-même la culture de la canne qui sert à sa production. Petite et relativement isolée, elle a gardé un fort caractère authentique. Elle ne produit que du rhum agricole, qu’il soit blanc, vieux ou très vieux.

Le rhum JM est l’un des plus appréciés par les consommateurs locaux et les installations de production sont ouvertes aux visites. La distillerie JM fait partie des plus populaires distilleries de rhum de Martinique.

La distillerie La Mauny de Martinique

Le premier rhum agricole La Mauny a été élaboré en 1820. Si les installations se sont transformées depuis lors, le procédé quant à lui n’a pas été modifié. 3 marques de produits sortent de la rhumerie :

  • La Mauny ;
  • Duquesne ;
  • Trois-Rivières.

Les installations sont situées au sud de la Martinique et sont ouvertes aux visites.

La distillerie Saint-James de Martinique

Cette distillerie célèbre se situe dans la ville de Sainte-Marie et comporte en son sein de vastes plantations, une usine et un musée du rhum.

L’ensemble de ses installations n’a pris ses quartiers à leur emplacement actuel qu’en 1970, après l’éruption de la montagne Pelée qui a rasé les anciennes installations établies depuis 1765 à Saint-Pierre. Cliquez ici pour en apprendre plus.

Elle produit chaque année plus de 3 millions de litres de rhum en plusieurs variétés. Cette marque historique de rhum martiniquais porte au titre d’argument commercial, le nom d’une grande famille britannique, car elle était majoritairement exportée vers les colonies britanniques d’Amérique du nord.

La forme carrée de ses bouteilles a été adoptée afin de réduire les risques d’altération durant le transport tout en permettant un stockage optimal. Il est possible d’accéder librement à la distillerie Saint-James tous les jours de la semaine, entre 9 heures et 17 heures. Elle fait partie des distilleries de rhum de Martinique les plus visitées d’ailleurs.

La distillerie Clément de Martinique

La distillerie Clément est installée dans la commune du François, à l’est de la Martinique, et effectue depuis 1917 toutes les étapes de la production de rhum. Ses anciennes installations et l’ensemble de leur machinerie sont ouverts aux visites.

Dans cette rhumerie, c’est dans des cuves en inox que séjourne le rhum blanc tandis que le rhum vieux est conservé dans des fûts en chêne.

Le site possède une histoire familiale qui va du rachat en 1887, de l’ancien Domaine de l’Acajou par le docteur Homère Clément jusqu’à l’assimilation de la distillerie par le groupe Bernard Hayot en 1986 en passant par le rayonnement à l’international assuré par le fils Charles.

L’habitation Clément peut être visitée tous les jours de la semaine entre 9 heures et 18 heures 30, moyennant des frais d’entrée s’élevant à 12 euros. Inscrivez cet endroit parmi les distilleries de rhum de Martinique que vous comptez visiter pendant votre séjour.

La distillerie Saint-Etienne de Martinique

Installée au Gros-Morne, à l’intérieur des terres de Martinique, l’habitation Saint-Etienne produit depuis environ 150 ans des rhums blancs, vieux, extra-vieux et des cuvées hors d’âge qui vieillissent dans des fûts aux arômes divers.

Riche d’une histoire caractérisée par des pauses et des reprises, la distillerie est ouverte aux visites tous les jours de la semaine et est accessible librement.

Disséminées sur l’ensemble de la Martinique, à proximité de l’océan Atlantique, de la mer des Caraïbes ou à l’intérieur des terres, les distilleries de rhum de Martinique portent chacune leur histoire, leur identité et leurs particularités qui s’attachent aux breuvages qui en sont issus.