Annulation gratuite : notre charte d'engagements Covid-19

Réservez votre voiture

23/02/2021

Les meilleurs rhums de Guyane à acheter : Nos conseils

Rhum Toucan de Guyane

En dehors de la forêt amazonienne, des belles plages et des chutes Voltaire, les meilleurs rhums de Guyane font partie des choses à découvrir dans ce département français d’outre-mer. L’histoire du rhum guyanais a débuté au XVIIe siècle, à la même époque que ses cousins des Antilles.

Par la suite, ce breuvage initialement destiné aux esclaves et aux marins est devenu l’une des richesses de la Guyane. Aujourd’hui, plusieurs gammes de rhum sont disponibles. Le rhum La Belle Cabresse et le rhum Cœur de chauffe de Guyane en sont de grands noms.

Les distilleries encore en activité œuvrent à conserver la réputation d’autrefois du rhum de la Guyane française. Nous vous proposons ici de découvrir l’histoire du rhum de Guyane et quelques-uns des meilleurs rhums de Guyane à acheter.

Photo : Rhum Toucan

Petite histoire du rhum de Guyane

La Guyane était autrefois habitée par des indiens Arawak et Palikur, puis des Karaibes et Wayana. Ils nommaient ce territoire Guiana, ce qui signifie en langue Arawak, « la terre d’eau abondante ». En 1498, Christoph Colomb a découvert le territoire à l’occasion de son troisième voyage vers le « nouveau monde ».

De ce périple, le natif de Gênes n’a pas manqué de ramener de la canne à sucre. Cela a marqué le début de la culture de la canne à sucre en Guiana.

Une terre propice à la culture du sucre

La Guyane bénéficie d’un climat équatorial humide dont les températures oscillent autour de 25,5 degrés Celsius. De plus, les précipitations au mois de mai, le mois le plus humide en Guyane, avoisinent les 518 millimètres.

Ces conditions climatiques favorisées par la situation géographique à proximité de l’équateur et la présence de la forêt amazonienne, ont impulsé le développement de la culture de la canne à sucre. Le climat chaud et humide est en effet très propice à la croissance de cette culture.

Avant les meilleurs rhums de Guyane à acheter : L’époque du tafia

L’histoire du rhum de la Guyane commence avec les premières grandes plantations de canne à sucre.

Dès 1643, la compagnie de la France équinoxiale s’est installée en Guyane pour y produire du sucre. De grandes surfaces de terre furent mises à la disposition de cette culture et le rhum est né de cette exploitation, peu de temps après.

En effet, le père Jean-Baptiste Du Tertre a découvert vers 1667 en Guadeloupe, des utilités à certains produits peu considérés dans la fabrication du sucre. Il s’agit entre autres :

  • Des écumes de secondes et troisièmes chaudières ;
  • Du vesou, le suc obtenu des cannes ;
  • Des cannes brisées et épuisées.

Ses découvertes ont fait le tour des colonies françaises des Amériques, dont la Guyane. À l’époque, il procéda à la préparation du Tafia ou Guildive : l’ancêtre des meilleurs rhums de Guyane.

Les esclaves et les marins ont beaucoup apprécié ce breuvage pour la production duquel le père Labat a conçu des alambics en 1694.

Des périodes de grande production de rhum

La première sucrerie fut installée en Guyane au milieu du XVIIe siècle. La technique du père Labat a aidé à promouvoir la production de rhum à partir de la mélasse et sa commercialisation.

La Martinique a d’abord conquis une grande partie du marché du rhum avant l’éruption de la montagne Pelée en 1902. Suite à cette catastrophe, d’autres acteurs du rhum, dont la Guyane française, ont repris le flambeau avec de grandes productions.

Pendant la première guerre mondiale, le rhum était la boisson favorite des soldats et sa version agricole a conquis le cœur de nombreux consommateurs. Pour en assurer la livraison, les distilleries tournaient à plein régime. Au total, 17 distilleries fonctionnelles étaient recensées en 1930.

Le déclin des distilleries à partir de 1930

En 1930, avec la crise du sucre, la sucrerie de Guyane a été contrainte de fermer ses portes. Plusieurs distilleries ont ensuite disparu suite aux conséquences successives de cet événement qui ont consisté en :

  • Une diminution du nombre d’agriculteurs ;
  • Une baisse des quotas de production de sucre de canne ;
  • Des campagnes de lutte contre l’alcoolisme.

Des 17 distilleries recensées en 1930, on en dénombre aujourd’hui moins d’une dizaine. Elles produisent les meilleurs rhums de Guyane.

La situation aujourd’hui

Le rhum est devenu l’un des éléments phares du tourisme en Guyane. Parmi les 6 distilleries encore en activité, la plus vieille et la plus grande en termes de volumes produits est la distillerie Saint-Maurice.

Elle propose la plupart des meilleurs rhums de Guyane avec des saveurs exceptionnelles, particulièrement appréciées des métropolitains. Grâce à la location de voiture en Guyane, il vous est possible de faire un tour dans cette célèbre distillerie pour découvrir à la source le rhum de Guyane.

Les meilleurs rhums de Guyane à acheter

La dégustation de plats locaux accompagnés de rhum agricole figure au nombre des activités en Guyane dont il ne faut pas se priver. Certains de ces breuvages figurent à juste titre sur la liste des meilleurs rhums de Guyane que vous pouvez acheter.

Le rhum Belle Cabresse Blanc 50°

La distillerie Saint-Maurice assure depuis plusieurs années la production du rhum la Belle Cabresse sur son domaine situé à Saint-Laurent-du-Maroni. Ce rhum blanc obtenu du jus de canne distillé dans un alambic à colonnes est sans conteste l’un des meilleurs rhums de Guyane.

Il a été primé de la médaille d’or lors du Concours Général Agricole de Paris pour les années 1993, 2008 et 2010. Les consommateurs de divers horizons apprécient l’arrière-goût de poivre de ce rhum de Guyane « la Belle Cabresse » de 50°.

Il est disponible en bouteille de 100 centilitres ainsi qu’aux formats 200 ou 450 centilitres.

Le rhum Toucan Spicy 40°

Le rhum Toucan Spicy est obtenu à partir du rhum blanc de Guyane. Ce dernier est mis à macérer pendant 1 an avec des épices dans des fûts en bois de Guyane.

Aucun sucre n’est ajouté pour parvenir à ce rhum arrangé dont le goût épicé, boisé et moelleux contribue peut-être à faire le meilleur rhum de Guyane.

Le rhum Toucan Vaniliane 45°

Rhum blanc à la base, le rhum Toucan Vaniliane est dilué avec de l’eau purifiée et laissé à macérer avec de la vanille de Madagascar. Ce breuvage disponible en bouteille de 70 centilitres est très prisé dans les bars branchés de la Guyane.

Les consommateurs locaux qui l’apprécient pour sa douceur et son arôme envoûtant, le classent volontiers parmi les meilleurs rhums de Guyane.

Le rhum Toucan Vieux Millésime 48°

Le rhum Toucan Vieux Millésime 48° compte également parmi les meilleurs rhums de Guyane. Il fait partie des rhums de la gamme Toucan, agréables à déguster. Ce rhum vieux de Guyane est obtenu à partir du suc de canne rouge distillé en colonne créole.

Le rhum Toucan Vieux Millésime 2015 batch 1 n’a été produit qu’en 1 200 exemplaires. Le millésime 2017 batch 2 est l’actuelle version disponible de ce breuvage au format de 50 centilitres.

Le rhum Mo Pei Punch Délices de Guyane Passion

Ce rhum est en réalité un punch confectionné par la société Délices de Guyane. Il est élaboré avec des ingrédients provenant de Guyane et parmi lesquels figurent :

  • Du rhum blanc agricole ;
  • Du sucre ;
  • Du jus de maracudja ou fruit de la passion.

Dans ce breuvage à 18° conditionné en bouteille de 50 centilitres, il n’y a pas d’ajout d’arôme artificiel, de colorants ou de conservateurs. Le breuvage mérite son classement au nombre des meilleurs rhums de Guyane puisqu’il y est très consommé, surtout avec de la glace pilée.

Le rhum Or blanc Délices de Guyane 50°

Dans une bouteille de 50 cl, ce rhum blanc pur jus de canne recèle un goût unique. Les épices, fleurs et fruits qui concourent à sa conception lui confèrent une note aux saveurs agréables.

Il entre dans la fabrication de ti-punch. Avec ses caractéristiques, ce rhum se hisse au rang des meilleurs rhums de Guyane que vous devez absolument déguster.